top of page

L'Ensemble Instrumental National et le Chœur de Guinée

Manding Grooves travaille avec KulturKontackte à Berlin, Allemagne et Jeli Sekouba Kandia Kouyaté, directeur de l'Ensemble Instrumental à Conakry, Guinée. Nous organiserons une collaboration de 18 mois entre l'Ensemble et un orchestre philharmonique allemand aboutissant à des représentations en Guinée et en Allemagne. Actuellement en attente de financement, ce projet devrait débuter en octobre 2022. 

L'académie des griots

Imaginez un centre musical et culturel en Guinée, en Afrique de l'Ouest, sur l'île peu développée de Fotoba, à 30 minutes en bateau de la capitale Conakry. L'Académie serait un lieu d'enseignement et d'apprentissage de l'art des griots, un ancien métier indispensable dans la culture ouest-africaine depuis 800 ans.

Guinée, décembre 2022 avec Sekouba Kandia Kouyaté, Famoro Dioubaté, Aliya Camara et Lisa Feder

 

Les griots sont des musiciens, mais ils sont aussi des historiens oraux et des gardiens de la paix dans leur société qui utilisent leur musique et leurs mots pour orienter la société vers le bien commun. Ils vivent maintenant à Paris, New York et Londres et collaborent avec des musiciens occidentaux tels que Piers Faccini et Damon Ahlborn. Toumani Diabaté a récemment sorti un album intitulé Korolen (les vieilles manières) avec le London Symphony Orchestra.

Un griot comme Toumani a été formé dès son plus jeune âge grâce à un système éducatif indigène. A partir de 7 ans, les griots apprennent la conscience de soi et de la communauté, l'humilité, le courage, la concentration, l'écoute, la diplomatie, des qualités qui ne sont pas forcément inculquées dans notre propre système éducatif. Pendant ce temps, de nombreux westerns, y compris des musiciens professionnels, collaborent en masse avec des musiciens griots.

 

Il y a une attraction.

 

Ce qui est alarmant, c'est que la source de la culture griot en Guinée commence à se désagréger face à l'économie mondiale et au manque de ressources en Afrique. Il y a ici un grand potentiel pour l'entrepreneuriat social.

 

L'Académie Griot : 

 

Une école dans laquelle des musiciens professionnels et en herbe du monde entier, ainsi que d'autres touristes culturels pourraient visiter, étudier et subvenir financièrement à leurs besoins. Il servirait simultanément d'école où les jeunes Guinéens apprendraient, collaboreraient, innoveraient et propageraient ce qui devient rapidement «l'art mondial» des griots.

 

Manding Grooves est à la recherche de mentorat, de partenariat et d'investissement pour mener à bien ce projet. Veuillez contacter Lisa Feder pour plus d'informations. 

Yere Foli
 

BANI
KAIRA
KEME BOUREMA
KOKOBA
NANFULE

Yere Foli ("My Playing/Voice") est une archive audio/vidéo actuelle et continuellement mise à jour anthologisant la musique des griots Mande et de leurs collaborateurs dans la région métropolitaine de New York, en particulier le joueur de balafon Famoro Dioubaté. En tant que projet d'enregistrement à long terme, il vise à fournir une ressource attrayante et accessible aux auditeurs, musiciens, enseignants et étudiants en musique africaine. Entre 2018 et 2020, l'ethnomusicologue David Racanelli a répété chaque semaine avec Famoro, se rendant dans son appartement de Harlem pour apprendre les parties de guitare et de basse de sa musique. Certaines chansons, dont « Keme Bourema », « Kaira » et « Nanfulen », sont partagées avec d'autres griots avec qui David collabore depuis 2005 tandis que d'autres, comme « Keke », sont propres au répertoire personnel de Famoro. À bien des égards, ce projet est une extension directe de la compilation de CD Badenya: Manden Jaliya à New York (2002) de Tom van Buren qui a marqué l'aboutissement de ses recherches collaboratives approfondies sur la communauté Mande et ses musiciens à Harlem et dans le Bronx entre 1997 et 2001. En utilisant les propres mots de Famoro, le titre du projet désigne le jeu instrumental (foli) comme une extension humaine ou « voix », une caractéristique récurrente du processus/de l'approche de création musicale Mande, que David a adopté pendant près de deux décennies.

Ce projet inclura des musiciens américains qui apprennent et pratiquent la musique mandingue depuis de nombreuses années avec Famoro Dioubaté. Dirigé par David Racanelli, il comprendra également Andy Algire, balafoniste et batteur, Sean Dixon, bassiste, batteur, ingénieur du son, et Mamadou Bah, bassiste sénégalais, qui jouent tous dans le groupe Kakande.  À droite, on voit David Racanelli apprendre une chanson mandingue à la guitare avec Famoro Dioubaté en décembre 2018.

In the Air

Le projet In-The-Air relie des musiciens africains pratiquement inconnus de grand talent aux chansons les plus influentes, et peut-être aux artistes qui les ont faites, de la culture européenne/américaine. Refaire des chansons célèbres avec une touche africaine en plusieurs langues donne aux griots le potentiel d'être reconnus à plus grande échelle, et de lancer leur propre carrière musicale dans l'économie mondiale, un peu comme, eh bien, Peter Gabriel et Youssou N'Dour Dans les années 1980. Dans ce projet, les chansons que nous choisissons ont un message qui correspond à toutes les cultures, qui sensibilise à notre humanité commune.

Famoro Dioubaté joue du balafon sur un remake de "Don't Break this Rhythm" de Peter Gabriel. Cliquez sur l'icône d'enregistrement pour écouter, ou     achetez-le ici pour 1 $.

Logo des rainures de Manding
Youssou N'Dour et Peter Gabriel
Don't Break This RhythmFeat. Famoro Dioubate
00:00 / 04:01

Griots mondiaux

Global Griots est le projet de recherche indépendant de Lisa Feder qui sera diffusé sur l'émission de radio AfroPop Worldwide à l'automne 2022. Il présente des interviews et de la musique de griots nés en Afrique de l'Ouest et lançant des carrières en Europe et aux États-Unis. Cela répond à des questions telles que : comment leur musique évolue-t-elle alors qu'elle attire un public mondial ? Contrôlent-ils les changements ? Comment survivent-ils et prospèrent-ils, économiquement? Quelles difficultés rencontrent-ils pour vivre à l'étranger ? Quels sont leurs espoirs et leurs aspirations pour eux-mêmes et pour l'avenir de leur profession ?  Voir les avant-premières de ces interviews ICI .

Kanazoe Diabate et Stéphane Joubert

Stéphane Joubert et Kanazoé Diabaté
Paris, février 2020.

bottom of page