top of page

Djéné Kouyaté

Djéné Kouyaté est née et a grandi dans une grande famille de griots. Contrairement à lajelimusolu, ou les femmes griottes des générations précédentes qui ne chantaient et ne jouaient que d'une cloche en métal, Djéné a appris des instruments de musique comme le balafon, le n'goni, la guitare, la batterie, etc. (VoirSona Jobarteh aussi). Elle chante également dans ses propres mots sur des chanteurs américains célèbres tels que Whitney Houston et Toni Braxton. Les tonalités de la musique occidentale sont plus diversifiées que le répertoire jeli traditionnel. Elle le doit à son père, Kemo Kouyate, pour avoir élargi ses connaissances musicales au-delà du royaume mandingue.  

Dans cette interview, Djéné chante "Unbreak my Heart" de Toni Braxton et sa propre version d'une chanson mandingue qu'elle appelle "Dounia", ou "le monde".

Dans ce clip musical, Djéné interprète "Confiance" pour moi à la maison. Elle m'explique que la chanson dit que la confiance est très importante dans le monde d'aujourd'hui. Il y a beaucoup de gens à qui vous ne pouvez pas faire confiance, nous devons donc faire attention à qui nous choisissons d'être un véritable ami. 

C'est un thème commun dans Manding Music. 

Revenez bientôt pour entendre le nouveau projet de Djéné avec Piers Faccini. 

J'ai rencontré et entendu Djéné Kouyaté chanter pour la première fois lors de la répétition des Guinea Music All Stars au Studio Bleu dans le 10e arrondissement de Paris, à l'été 2022. Dans cette vidéo, elle est assise à côté de l'emblématique Sékouba Bambino Diabaté avec son fils sur ses genoux. Ils chantent « Anou Djeli »,Nous sommes Jélis. C'est une chanson si joyeuse. J'ai entendu dire que les Guinéens l'aimaient aussi. Vous pouvez écouter la version studio sur Spotify mais je préfère cette version car elle met en avant la voix de Djéné. 

bottom of page